BONUS : Intolérance à l’histamine

Regarder les bonus n’est pas obligatoire pour le protocole, PAR CONTRE REGARDER TOUS LES COURS EST PRIMORDIAL

En cas de candidose ou de SIBO, on peut être particulièrement sensible à l’histamine. Je vous explique pourquoi et à quoi ça ressemble dans cette vidéo que j’ai partagée publiquement sur Youtube.

Etes-vous concerné(e) ?

Attention en situation de candidose, on pense tout le temps à notre santé, à ce qui ne va pas et on cherche constamment la cause de nos problèmes. Ainsi, et c’est bien normal, on a tendance à se trouver de nouvelles intolérances à tout et n’importe quoi, parce qu’on a mal digéré ci ou ça, sauf que mal digérer en candidose, c’est “normal”. Ca n’est pas forcément la cause de tel ou tel aliement.

Donc attention, vous devez prendre en compte cette page uniquement si vos symptômes sont “criants”.

Pour le vérifier, parlez-en à un proche : conjoint, frère ou sœur, ami.

Demandez lui de regarder la vidéo avec lui et s’il vous reconnait et que vous aussi, ok, c’est peut-être une piste. Peut-être que cette personne se souviendra par exemple que vous vous plaignez tout le temps d’être malade après avoir été au restaurant, ou encore que vous avez eu des bouffées de chaleur après avoir mangé du roquefort et de la charcuterie il y a quelques années, ou encore que vous ne pouvez pas manger de fruits de mer…

SI (ET SEULEMENT SI) VOUS VOUS RECONNAISSEZ VRAIMENT dans cette vidéo, alors vous devriez temporairement faire attention aux aliments contenant de l’histamine et libérant de l’histamine lors de leur digestion. Je vous mets la liste tout en bas de cette page.

J’ai précisé entre parenthèses si l’aliment contient de l’histamine (H) ou libère de l’histamine (LH) lors de sa digestion, mais cela a peu d’importance. On peut noter quand même que les aliments contenant de l’histamine vont parfois faire plus réagir… 

Retenez surtout que généralement le + important c’est de faire attention à la fraîcheur, surtout ceux d’origine animale. 

Une histoire de seuil …et d’individus

Attention, tout est question de quantité !!! En fait, on a tous un seuil de tolérance à l’histamine, et ce seuil va évoluer… on est tous différents donc peut-être allez-vous tolérer ½ kiwi, mais 1 kiwi ne passera pas, peut être allez-vous tolérer l’avocat alors que d’autres non, etc 

Donc cette liste n’est qu’une aide, l’important C’EST VOUS ET VOTRE EXPERIENCE.

Si vous ne tolérez pas du tout les aubergines par exemple, mais que les olives, ça va, et bien ne vous privez pas d’olives… mais peut-être aussi que si vous vous mettiez à manger plein d’olives tous les jours, ça finirait par poser problème…

Tout est une histoire d’équilibre et de seuil, c’est pourquoi la VARIETE est un principe essentiel dans l’alimentation, même si c’est difficile en régime candidose, il faut s’y efforcer autant que possible.

Tout est poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait le poison.

Paracelse

Amélioration progressive

Aussi, comprenez qu’au fil des mois, cette intolérance devrait diminuer, vous allez donc peu à peu pouvoir remanger un petit peu plus d’aliments de la liste, petit à petit… A vous de tester, et d’adapter…

N’hésitez pas à voir le médecin !

Parlez-lui de vos symptômes, il pourra peut-être envisager de vous prescrire des antihistaminiques, ce qui vous permettra de soulager un peu vos symptômes temporairement, et de vérifier aussi votre hypothèse en cas de crise…

Analyses ?

Vous pourriez faire une analyse de sang pour y voir + clair, possible auprès notamment du labo Zamaria et Barbier (non remboursé).

Compléments alimentaires

Si votre intolérance est forte, ajouter ces compléments à votre protocole. Vous pourrez moduler les prises en terme de durée, quantité et fréquence selon les symptômes ressentis. Mais pour votre posologie de base, se référer à la notice du fabricant.

  • Enzyme DAO (à tester en priorité, si pas assez puissant ou si grosse intolérance, ajouter quercétine)
  • Quercétine
  • Bien prendre également les tisanes d’ortie

Liste des aliments à surveiller si vous suspectez une intolérance à l’histamine

  • Restes de repas de plus de 24H (H) et autres aliments peu frais
  • Fruits mer (H)
  • Charcuterie (H) 
  • Conserves de viandes ou poissons, bouillons (H) 
  • Saucisses, viande hachée (Protéines animales : doivent être ULTRA fraîches)(H)
  • Oeufs (LH)
  • Porc (LH)
  • Olives (H) 
  • Piment, chili, poivre de cayenne (H) 
  • Moutarde et vinaigres (H)
  • Aliments fermentés surtout légumes fermentés, sauces fermentées (H) 
  • Epinards (H)
  • Aubergines (H)
  • Tomate (H) 
  • Avocat (LH) 
  • Kiwi (LH) 
  • Banane (H) 
  • Framboises, fraises (LH) : cassis ok par contre 
  • Mandarine, orange, citron (H)
  • Xylitol (HL) : remplacer idéalement par stevia 
  • Alcool (H)
  • Chocolat (H) 
  • Oléagineux sauf macadamias, noix de coco ok aussi (LH)
  • Dans une moindre mesure, cannelle, noix de muscade, clou de girofle peuvent faire réagir si grande quantité (H)